VISUEL 3D

Images de synthèse

Infographie tridimensionnelle

 

L'image de synthèse 3D permet la préfiguration ou la mise en situation d'objets ou de prototypes. La qualité des illustrations obtenues permet de rivaliser avec la photographie. Souvent, ces 2 techniques s'additionnent. Ces illustrations peuvent être didactiques, pédagogiques ou informationnelles et peuvent décrire des mondes de l’infiniment grand à l’infiniment petit afin d’accroître l’impact de la présentation de vos produits.

 

Différents points de vue

 

Pour l’infographiste, c’est la possibilité de proposer à son client un résultat qui peut être présenté sous différents points de vue lorsque la modélisation est complète. Il est évident qu’une maison posée sur une colline sera modélisée plus rapidement qu’une maison dans laquelle il deviendrait possible de pouvoir parcourir chaque pièce. Il est tout à fait réalisable que les pièces soient meublées et, pour augmenter la difficulté, que la chambre des enfants soit en désordre avec des tiroirs ouverts regorgeant d’objets divers.

 

En fonction du cahier des charges, le client pourra déterminer le niveau de réalisme à représenter. En effet, un infographiste 3D peut modéliser un objet de façon simple et ajuster son niveau de complexité. La modélisation consiste à générer des formes composées de polygones. Plus le nombre de polygones sera important, plus le réalisme sera important.

 

Texturisation

 

Après avoir modélisé un objet, il est nécessaire de lui donner une texture, c’est-à-dire un effet de matière. Cet effet de matière peut être obtenu à partir de calcul mathématique ou simplement disposer ou étaler une texture photographique qui vient épouser la forme de l’objet dans des conditions de réalisation bien particulières.

La texture mathématique permet les zooms importants sur l’objet alors que la texture réalisée à partir d’une photographie peut paraître pixélisée, c’est-à-dire qu’il est possible de voir les pixels que contient l’image numérique.

 

Lumière et texture

 

D’autres étapes sont nécessaires à la fabrication d’une image de synthèse. Cet objet, maintenant texturisé, doit évoluer dans un espace. Celui-ci peut être complexe, mais celui-ci peut être également simple. Dans tous les cas, il est nécessaire de gérer la lumière (couleur et puissance). La puissance de la lumière sera déterminante sur les reflets et les ombres). L’infographiste 3D doit traiter les problèmes similaires à un photographe de studio. La lumière génère des ombres et celles-ci peuvent être disgracieuses, c’est pourquoi certains logiciels de 3D peuvent permettre de tricher en demandant à un objet ou d’une partie d’un objet de ne pas produire ou recevoir d’ombre. La réalité est faussée au service de l’esthétisme.

 

Lorsque deux objets sont disposés l’un à côté de l’autre, ils se reflètent plus ou moins, en fonction de leur matière. Il est impressionnant de savoir que tous les objets disposés dans une scène sont colorisés en rapport avec l’espace et les objets qui la composent.

 

Images de synthèse animées

 

Pour la réalisation d’animations, il est possible d’ajouter une ou plusieurs caméras qui évolueront dans l’espace tridimensionnel. Les caméras peuvent bouger, les objets peuvent se déplacer et être articulés, les lumières peuvent être multiples et bouger au gré de l’animateur. Il est facile de comprendre que l’ensemble de ces paramètres sont forcément plus ou moins longs à calculer par un ordinateur.

 

Une excellente réponse pour une bonne une stratégie

 

C’est à partir de l’ensemble de ces critères qu’il sera possible d’établir un devis pour la fabrication d’une image fixe ou d’une animation en images de synthèse. Toutes les productions n’ont pas besoin d’être complexes pour répondre à la stratégie de communication. Cette technique de l’image de synthèse 3D n’est pas à exclure, car son coût n’est pas forcément si onéreux et l’effet obtenu peut permettre des préfigurations plus précises qu’un simple dessin.

 

Ci-dessous, vous trouverez la présentation de la signalétique d’un bâtiment réalisé pour l’entreprise Cornet. Grâce à cette stratégie, il a été possible de disposer les éléments de signalétique à différents endroits pour faire plusieurs propositions à notre client. Selon le type de logiciel utilisé, il est possible de récupérer les données qui vont servir à la fabrication de la signalétique par d’autres logiciels.

Ci-dessous, vous trouverez l’animation qui a été réalisée pour l’entreprise « CHAOS » où l’on voit l’assemblage progressif du logotype. Nous avons également créé les effets sonores afin d’apporter un dynamisme à cette production. Cette bande-annonce a pu servir à un grand nombre de manifestations pour la présentation des produits de l’entreprise et tous les objets dérivés présentés dans les show-rooms.

Réalisation en images de synthèse de la construction du logotype de la société CHAOS

Le slide show qui suit présente des images fixes de quelques illustrations réalisées pour nos clients. PTLB Communication maîtrise plusieurs logiciels de 3D afin de pouvoir répondre à vos demandes. En effet, certaines images doivent être réalistes et d’autres peuvent se permettre d’avoir un résultat plus technique et surtout descriptif. Les images produites peuvent être des dessins animés destinés à la télévision, au cinéma ou plus simplement aux vidéos diffusées sur Internet. Ces images peuvent être traitées afin de correspondre aux besoins de l’imprimerie offset professionnelle.

 

N’hésitez pas à nous contacter afin de pouvoir envisager des propositions qui pourront répondre à votre stratégie de communication sublimée par une image dynamique et de qualité.

PTLB Communication proche de votre entreprise :

Availles-Limouzine - Charroux - Châtellerault - Chauvigny - Civray - Couhé - Dangé-Saint-Romain - Gençay - La Trimouille - La Villedieu-du-Clain - Lencloître - Les Trois-Moutiers - L'Isle-Jourdain - Loudun - Lusignan - Lussac-les-Châteaux - Mirebeau - Moncontour - Montmorillon - Monts-sur-Guesnes - Neuville-de-Poitou - Pleumartin - Poitiers - Saint-Georges-lès-Baillargeaux - Saint-Gervais-les-Trois-Clochers - Saint-Julien-l'Ars - Saint-Savin - Vivonne - Vouillé - Vouneuil-sur-Vienne.

PTLB-Communication

1, rue de l'abreuvoir

86000 Poitiers

Téléphone : 05 49 42 52 53

Portable : 06 19 62 02 75

 

Code NAF : 9003 B

Siret : 350 928 040 000 38

 

1, rue de l'abreuvoir - 86000 Poitiers - Téléphone : 05 49 42 52 53 - Portable : 06 19 62 02 75

Code NAF : 9003 B - Siret : 350 928 040 000 38

1, rue de l'abreuvoir - 86000 Poitiers

Téléphone : 05 49 42 52 53 - Portable : 06 19 62 02 75

Code NAF : 9003 B - Siret : 350 928 040 000 38